Un jardin à la française

Les 6ème et les 5ème ont eu pour fil rouge, cette année, la fabrication de A à Z d’un jardin à la française au collège Raymond POINCARE de Versailles, sous la direction de M. MARC-MARTIN.

Pour réaliser ce projet co-financé par l’Académie de Versailles, le collège Raymond POINCARE et le collège Maryse BASTIE, nous avons fait appel à une guide-conférencière, Laure GIRARD, spécialiste de l’époque des jardins baroques à la française (XVIIème siècle).

Nous avons d’abord étudier la perspective à point de fuite afin de comprendre la construction des axes dans un jardin à la française, ainsi que la symétrie axiale. Nous sommes rendus dans le parc du château de Versailles pour compléter ces études faites en classe.

Ensuite il a fallu décider de la forme et de la composition des différents parterres de notre jardin. Ce travail a demandé une implication en arts (broderie, statue, vue d’ensemble), en sciences (choix des plantes) et en mathématiques (mesures de longueurs, symétrie).

Après la conception, nous avons enfin pu réaliser notre jardin à la française…

  • Etape 1 : Défricher (étape effectuée par le professeur).
  • Etape 2 : Eliminer le gros des pierres.
  • Etape 3 : Installer les piquets pour délimiter les parterres.
  • Etape 4 : Installer les bordures des parterres et des broderies.
  • Etape 5 : Remplir les parterres de terre.
  • Etape 6 : Planter les houx crénelés (plantes remplaçant des buis) et les lithodoras bleues (plantes à fleurs bleues qui font référence à l’eau, très présente dans les jardins à la française).
  • Etape 7 : Planter les ifs communs qui pourront par la suite former des topiaires.
  • Etape 8 : Installer le tissu géotextile et créer les allées (mélange sable, ciment et un peu d’eau).
  • Etape 9 : Semer le gazon.
  • Etape 10 : Installer la statue (buste d’homme fait en scotch sur le modèle de ce que fait l’artiste Mark JENKINS).

La suite l’an prochain, pour voir l’évolution du jardin et les premières tailles.




VISITE DU PARC DU CHÂTEAU DE VERSAILLES

Les élèves de 6ème et de 5ème SEGPA ont visité, en ce mercredi 4 mars 2015, le parc du Château de Versailles. Il s’agit pour les élèves de comprendre la composition d’un jardin à la Française afin de pouvoir concevoir leur propre jardin à la Française dans l’enceinte du collège.

« Nous avons visité et étudié l’organisation du parc du Château de Versailles avec Laure GIRARD, guide conférencière. Louis XIII, père de Louis XIV, a fait construire le premier Château de Versailles (au centre du Château actuel) que son fils a agrandi. Le Château de Louis XIII était un pavillon de chasse. A l’origine, il y avait un mur tout autour du parc du Château qui faisait 42 km. Des gardes le surveillaient pour empêcher les braconniers d’entrer.

Pour concevoir le jardin et le parc du Château, Louis XIV a choisi André LE NÔTRE. A l’époque le jardin et le parc étaient entretenu par une centaine de jardiniers alors qu’aujourd’hui une trentaine de jardiniers suffisent, sauf pour tailler les arbres des allées qui ne doivent pas dépasser les 4 mètres.

Nous avons d’abord vu comment le jardin était orienté : à l’Est, le Château, et à l’Ouest, le Grand Canal. Le parc du Château est construit sur un plan de symétrie axiale, avec une perspective à point de fuite qui amène l’œil à regarder l’extrémité du grand canal.

Le jardin et le parc sont organisés autour de bassins d’eau, d’arbres, de parterres floraux, d’allées en sable, de statues et de pots de fleurs géants. Juste après avoir passé le Château, il y a deux miroirs d’eau où le Château et le soleil peuvent se refléter. Puis en avançant, nous avons découvert le Bassin de Latone avec ses jardins en découpe de gazon en forme de fleur de lys. Au cœur des jardins du Bassin de Latone, il y a deux bassins avec des statues en bronze, recouvertes de feuilles d’or, au centre. Les jardins sont bordés par des buis avec autour des arbres (des ifs) taillés en forme de pyramide ou de topiaire.

Les allées sont tracées autour de bassins d’eau car, à l’époque de Louis XIV, les gens appréciaient le bruit de l’eau et le spectacle des jets d’eau. Au centre de tous les bassins, il y a des statues : dieux romains (Bacchus, Saturne, Apollon…), figures représentant les 4 saisons, les 4 éléments (feu, terre, air, eau), les fleuves et les rivières.

Nous sommes enfin allés voir deux bosquets : le Bosquet de la Colonnade et le Bosquet des Rocailles. Le Bosquet des Rocailles était une piste de danse pour le roi Louis XIV jusqu’à ses 30 ans. Il y a aussi des escaliers qui permettaient aux musiciens de s’installer en hauteur. Les bosquets sont cachés à la vue des visiteurs au milieu des arbres. »